Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Réseau FAR

07
Avr
2022

Togo / Quelle durabilité économique des dispositifs de formation agricole ? Retours sur l’atelier économie de la formation

Un atelier de formation-action « Économie de la formation » à destination des responsables des centres de formation agricole et des institutionnels a été organisé du 14 au 19 mars 2022 à Kpalimé – 120 Km de Lomé la capitale du Togo – par le projet SAFARI (Projet Structuration Amélioration de la Formation Agricole Rurale et de l’Insertion), avec l’appui du Réseau FAR. Il a permis à une vingtaine de participants d’améliorer leurs connaissances des rapports coûts/bénéfices générés par un centre et plus globalement par un dispositif de formation et d’insertion.

Une formation-action pour calculer le retour sur investissements des centres

Les centres de formation CFAR du Togo peinent aujourd’hui à déterminer de manière structurée les coûts liés à la mise en place et au fonctionnement de leurs formations. Aussi, il est rare que les centres évaluent les bénéfices et avantages que leurs formations procurent à différents niveaux (individus, familles, territoires). Enfin, il n’existe à ce jour pas de système de suivi des effectifs performant, ni à l’échelle des centres, ni à l’échelle du pays. L’approche de l’économie de la formation permet d’englober tous ces éléments : mesure effective des coûts des centres, mesure des bénéfices à l’échelle des centres et des territoires et suivi des effectifs formés et insérés, etc. L’ensemble de ces informations permet de calculer le retour sur investissements des centres, c’est-à-dire la durée nécessaire au bout de laquelle le centre, via l’installation ou l’insertion des jeunes, a créé autant de richesse sur le territoire qu’il n’en a dépensé pour la formation du jeune.

Un partage d’expériences menées au Cameroun et à Madagascar

Les expériences du programme AFOP au Cameroun et des collègues Fekama à Madagascar en la matière, ont fait l’objet de travaux de capitalisation sous la forme d’un guide méthodologique, élaboré par M. Jean-Jacques LOUSSOUARN, expert international (rattaché à l’IFOCAP) ayant accompagné ces dispositifs dans la démarche de l’Économie de la formation. Ce guide, commandité et coordonné par le Réseau FAR, a servi de base à la formation-action qui s’est déroulée au Togo, elle-même également portée par l’IFOCAP et le Réseau FAR.

Les expériences des autres pays ont fortement nourri les échanges et les outils développés dans le guide ont été particulièrement utiles. Encore plus important, les données collectées en amont de la formation par les experts et SAFARI auprès des centres togolais ont permis d’adapter les contenus de formation aux attentes et aux réalités des participants.

Les objectifs et résultats de la formation-action

Les résultats attendus de cette formation-action étaient multiples et ont globalement été atteints :

  • La finalité/les objectifs fixés dans la mise en place de la démarche de l’Économie de formation sont connus ;
  • La notion de l’Économie de formation est connue, ainsi que les outils utilisés et les étapes de mise en œuvre ;
  • Les calculs de coûts et résultats des centres sont connus ;
  • Les calculs de bénéfices et de retours sur investissements des dispositifs de formation sont définis ;
  • Un plan d’action par centre, incluant des éléments liés au modèle économique, et un plan d’action collectif Économie de la formation sont élaborés ;
  • Les prochaines étapes de travail sur la mise en œuvre de la démarche sont fixées.

En parallèle des outils liés à l’économie de la formation, il s’agissait également de répondre à la préoccupation des centres et des structures d’accompagnement pour la consolidation de leur modèle économique, en cohérence avec l’élaboration des projets de centres ayant été initiée en 2021. Les centres pilotes ayant participé à la formation pourront à la fois, nourrir la mise en œuvre de la démarche au sein d’un pool pilote de centres et produire les premiers résultats, mais également être à l’œuvre de la démultiplication de la démarche auprès des autres centres du Réseau APCFAR.

En matière de feuille de route, l’objectif recherché par les organisateurs était double :

  • Capaciter au mieux les CFAR sur la démarche et amener ceux-ci à une réflexion sur la rentabilité et la durabilité économique des dispositifs de formation agricole ;
  • Capaciter les institutionnels afin d’alimenter le plaidoyer auprès des pouvoirs publics sur la nécessité de financer la formation et l’insertion agricole et rurale au Togo et de mieux accompagner les centres dans la démarche par la construction de dispositifs communs de collecte, de suivi et de consolidation des données.

Au terme de la formation, les participants ont exprimé leur satisfaction et se sont engagés à restituer les acquis de cette formation aux autres acteurs des CFAR et des dispositifs, afin de mettre en œuvre cette démarche de manière collective et concertée.

L’atelier de formation-action sur l’« Économie de la formation » a été animé par :

  • Jean-Jacques LOUSSOUARN, Expert Économie de la formation rattaché à l’Institut de formation de cadres paysans (IFOCAP), institut en charge de la formation des acteurs du monde agricole et rural,
  • Marie BALSE, chargée de l’ingénierie de formation et de la capitalisation au Réseau FAR.

Avec la participation à la préparation de la formation par Pascale RACT, experte en andragogie (IFOCAP).

Participants à l’atelier

74% HOMMES
26% FEMMES
  • 10 responsables et responsables financiers des CFAR (INFA-TOVE, ICAT, CIDAP, CARTO, MFFR/Réseau, BUYUMBA SPACE, KADOMA, SICHEM, YMCA), dont 2 femmes ;
  • 6 institutionnels / acteurs nationaux (DFDTOPA/MAEDR, DFPA/META, SAFARI) ;
  • 1 animatrice de l’APCFAR ;
  • 1 chargée de mission MFR-SRJT ;
  • 2 experts.

Des formations démultipliables à d’autres pays

Vous êtes en charge de dispositifs de formation agricole à l’échelle territoriale ou nationale ? Vous êtes intéressés par la démarche d’Économie de la formation ? Ces formations-actions peuvent être organisées et adaptées sur vos territoires, n’hésitez pas à nous contacter pour nous parler de votre projet, par mail à marie.balse@reseau-far.com.

Jacques Agbényigan AYITE
Agroéconomiste, Responsable appui institutionnel sur le Projet SAFARI
Point focal Togo pour le Réseau FAR
ayite01@yahoo.fr

Marie BALSE
Chargée de l’ingénierie de formation et de la capitalisation au Réseau FAR
marie.balse@reseau-far.com

 

Leave a Reply

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...