L?élaboration du projet de centre de formation agricole, vers un ancrage territorial du centre et une pérennisation de ses activités - Etude de la méthodologie appliquée au Cameroun dans le cadre du programme AFOP

Description de la ressource :

Avec 32 millions de personnes par an qui arrivent sur le marché du travail, la population active africaine devrait croître de 300 millions de personnes d?ici 2030. Soit autant de jeunes qui chercheront du travail et pour qui les pays africains doivent d?ores et déjà mettre en place les conditions optimales pour leur insertion. Or, le secteur agricole, qui emploie déjà de 50 à 75% de la population, souffre de cette pression démographique et aura du mal à absorber l?arrivée de tous ces jeunes. Pour contrer l?exode rurale et les risques que cela encoure (chômage, misère, violence, perte du dynamisme des zones rurales, insécurité alimentaire) les zones rurales doivent se rendre attractive et un accompagnement adapté doit être donné aux jeunes afin qu?ils puissent projeter leur avenir dans le milieu rural.
Conscient de ces enjeux, de nombreux pays mettent aujourd?hui l?accent sur des politiques de formation et d?insertion des jeunes ainsi que des producteurs, notamment sur les métiers agricoles, afin de leur donner les moyens d?envisager une insertion en zone rurale. Le Cameroun a ainsi depuis 2008 mis en place, avec le soutien de l?AFD un programme d?appui à la rénovation et au développement de la formation professionnelle dans le milieu agropastoral (programme AFOP).  Pour souscrire au programme AFOP, les centres de formation, pour la plupart déjà existants auparavant, ont tous du réaliser un projet de centre basé sur une méthodologie à plusieurs diagnostics et leur permettant justement d?adapter leurs actions aux particularités de leur territoire pour une période de 4 ans. Cette méthodologie a été proposée en 2009 par Isabelle Touzard et Khalid Belarbi lors d?une formation-action à Bertoua et a depuis été amandée par le programme AFOP.

Par la visite de 5 centres de formation agricoles au Cameroun cette étude vise à étudier les conditions dans lesquelles la méthodologie du projet de centre a été adoptée et dans quelle mesure l?adoption de cette méthodologie a permis de mettre les centres au service de leur territoire. Une attention particulière est portée autour des facteurs et dispositions qui facilitent l?ancrage territorial des centres. Après une présentation du contexte et de la méthodologie des projets de centre, les résultats s?attarderont sur le processus dans lequel les centres s?inscrivent dans le cadre de cette méthodologie.

Cette ressource se trouve chez : Montpellier SupAgro (Institut national d'études supérieures agronomiques de Montpellier)

Thématique : Ingénierie de formation, Ingénierie pédagogique, Acteurs, décentralisation, territoire, Dispositifs, gouvernance, gestion, Economie de la formation, Politiques et stratégies nationales de la FAR
Type de ressource : Mémoires d'étudiant, thèses
Type de format : PDF
Description technique : 38 p.
Zone géographique : Cameroun
Langue : Français
Auteur(s) de la ressource (noms, prénoms) : MARTIN Alice
Date de parution de la ressource : 2016
Mise en ligne par (nom, prénom) : Florette RENGARD
Licence ouverte : Ne sais pas
Espace réservé aux administrateurs : 0