Formation et installation agricole: où en sont les jeunes insérés AFOP?

Description de la ressource :

Financé par un Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), le programme AFOP (appui à la rénovation et au développement de la formation professionnelle dans les secteurs de l?agriculture, de l?élevage et des pêches) a mis en place un dispositif innovant de formation en 2008. L?objectif, former les jeunes post primaires à devenir des exploitants agricoles. La formation de 2 ans en alternance aboutit au montage d?un projet de vie agricole personnalisé. Depuis 2012, les jeunes sont appuyés au travers d?une subvention à l?installation et d?un dispositif d?accompagnement et d?insertion au monde professionnel. En 2015, sur le territoire national, plus de 1000 jeunes ont été insérés. Pour la coordination du programme, il est important aujourd?hui de prendre du recul face à ces premiers résultats pour comprendre quel modèle agricole développent les jeunes et quels sont les effets de ces dispositifs sur les jeunes eux-mêmes, sur leur famille et sur leur territoire. C?est dans cette optique d?état des lieux, de prise de recul et avec pour finalité de préparer l?institutionnalisation du programme que la présente étude a été menée. Focalisée sur le Centre de Formation Rural publique (CFR) de Bouam dans la région Est du Cameroun, cette étude a été menée avec une approche systémique afin de saisir toute la complexité du monde agricole, des exploitations et des relations sociales locales. Trois outils innovants d?analyse ont été élaborés pour représenter de manière imagée la viabilité sociale des exploitations des jeunes insérés, leur maîtrise des capacités enseignées en formation et leur mise en réseau. C?est au travers d?entretiens semi-directs et compréhensifs avec 25 jeunes insérés AFOP, 12 jeunes agriculteurs installés récemment sans formation, 10 familles de jeunes AFOP, 8 référents du programme, 10 acteurs clés de territoire et les membres de la coordination du programme que l?analyse a été réalisée.
L?étude fine des discours et des entretiens, les visites d?exploitations, l?analyse de systèmes d?exploitation en détails et la comparaison entre les jeunes et leur entourage, montrent qu?au travers du programme, une agriculture de seconde génération est en marche. Bien qu?encore à leurs débuts et relativement fragile, la maîtrise et l?adoption de techniques innovantes, les méthodes de gestion entrepreneuriale, l?ouverture au marché et les premiers résultats laissent envisager un rapide développement des exploitations des jeunes et mettent en avant un important pas d?évolution pour l?agriculture locale. On note un changement de statut et de position sociale des jeunes tout à fait remarquable. Ils sont réellement fiers d?avoir un métier d?exploitant agricole qui leur permet d?être autonomes et de s?impliquer par le partage des savoirs et la structuration du territoire (groupe d?entraide, de services, de ventes, ?). Le programme AFOP a également un effet sur les familles et le territoire des jeunes par effet d?incitation et par le partage et l?utilisation de leurs connaissances nouvelles

Cette ressource se trouve chez : Montpellier SupAgro (Institut national d'études supérieures agronomiques de Montpellier)

Télécharger le fichier : fichierPDF_Coordonnees_DRIF-2015.pdf
Thématique : Evaluation, effets, impacts, Insertion professionnelle, entrepreneuriat, Politiques et stratégies nationales de la FAR
Type de ressource : Mémoires d'étudiant, thèses
Type de format : PDF
Description technique : 147 p.
Zone géographique : Cameroun
Langue : Français
Auteur(s) de la ressource (noms, prénoms) : AYITE Jacques Agbénygan, LEPPENS Merlin
Date de parution de la ressource : 2016
Mise en ligne par (nom, prénom) : Florette RENGARD
Licence ouverte : Ne sais pas
Espace réservé aux administrateurs : 0