Le Réseau FAR vous présente une vidéo méthodologique sur les « Projets d’établissement ».

La rénovation des dispositifs nationaux de FAR est bien engagée dans un nombre croissant de pays, leurs stratégies d’intervention étant pour la plupart d’entre eux clairement posées, en ligne avec les stratégies nationales de développement agricole et rural.

Une des questions majeures reste toutefois posée : comment faciliter une dynamique avec de fortes interactions des dispositifs de formation avec les acteurs et les économies de leurs territoires de manière durable ? Il n’existe pas de réponse miracle à cette question, mais il existe des processus qui peuvent guider l’action, impliquer et mobiliser les acteurs du territoire dans la formation et l’insertion de jeunes apprenants. Un des outils qui a été réfléchi, approprié et opérationnalisée par le Cameroun au travers de son emblématique programme AFOP est le projet d’établissement ou de centre.


La vidéo que nous vous proposons ici résulte d’un partage de cette expérience camerounaise. Elle revêt également la forme d’un guide méthodologique construit sur la base d’une expérience de terrain d’une part ; et d’autre part, elle rassemble les témoignages de femmes et d’hommes engagés dans le développement de la formation agricole et rurale au service de la transformation des agricultures familiales du Sud.

Remerciements : Le MINADER; Le MINEPIA; Le programme AFOP; L’Agence Française de Développement (AFD); Montpellier SupAgro et son Institut des Régions Chaudes; L’Ecole Adventiste d’agriculture d’Avebe Sangmelima; Le Centre National de formation en Zootechnie et Vétérinaire de Foumban; L’Ecole Technique d’Agriculture de Bafang et de Dibombari; Le Centre de Formation des Maîtres Pécheurs de Bonamatoumbé.