Le stage AFD-Réseau FAR vient de débuter!

L’AFD associe le Réseau FAR à la conception de sa future note d’orientation pour le développement de la Formation Agricole et Rurale. L’expérience conjuguée des deux structures est mobilisée pour nourrir la réflexion stratégique autour de la rénovation des dispositifs de formation agricole et rurale. Afin de les aider dans cette mission, ces deux structures ont lancé le recrutement fin 2017 d’un/d’une stagiaire pour la réalisation d’une étude à l’usage de tous les acteurs intéressés par la rénovation des dispositifs de formation agricole et rurale. Ce stage de fin d’études, d’une durée de 6 mois, aura pour principal objectif de réaliser une analyse des processus de création et de rénovation des dispositifs de formation agricole et rurale en cours dans les pays membres du réseau FAR et d’en retirer des enseignements en termes de mode d’intervention. La capitalisation ainsi produite contribuera à réaliser des outils opérationnels sur la FAR, à consolider la note d’orientation sur le développement des formations agricoles et rurales de l’AFD et à alimenter  une réflexion pour renforcer la pertinence des interventions de l’AFD et du réseau FAR international.

Le stage va se réaliser en trois temps :

– une première phase sera conduite en lien étroit avec les équipes des deux structures à Paris et à Montpellier pour : dresser un panorama des enjeux et contextes de la FAR, principalement dans les pays membres du Réseau FAR ; recenser synthétiser et cartographier les projets à dimension FAR mis en œuvre par l’AFD ; réaliser une synthèse sur l’état de la rénovation des dispositifs de formation agricole et rurale dans les pays membres du Réseau FA.

– une seconde phase permettra au stagiaire d’approfondir cette analyse et de tester les premières conclusions et propositions, à travers une étude de terrain dans les pays où la rénovation des dispositifs de FAR est activement engagée (Togo, Benin) ;

– Une troisième phase permettra l’approfondissement de la capitalisation et la finalisation des propositions.

Au total, une vingtaine de candidatures ont été examinées et c’est finalement Ny Ando Andrianaly qui a été choisie pour réaliser ce stage. Retour sur son parcours…

Parcours de formation

Ny Ando est ingénieure agronome de formation, elle a été diplômée de l’ESSA, Université d’Antananarivo à Madagascar en 2013. Elle s’est spécialisée en agriculture tropicale. A l’issue de ses deux premières années d’expériences professionnelles, passionnée par le métier de développement agricole et rural, Ny Ando a repris ses études pour renforcer davantage ses compétences en la matière. En 2016, elle a intégré le Mastère Spécialisé en développement durable des territoires et de l’agriculture à AgroPArisTech, centre de Clermont-Ferrand. Cette formation lui a permis de développer des compétences en management des projets territoriaux ainsi que la conception et la mise en œuvre des politiques publiques, notamment agricoles. Après cette première année d’étude en France, elle a intégré le Master Marchés, Organisations, Qualité et Service dans les Agricultures du Sud (MOQUAS) à l’Institut des Régions Chaudes de Montpellier SupAgro. Ceci dans une perspective de complémentarité entre les études et dans une optique de focalisation sur le développement dans le Sud. Déjà passionnée du développement rural à Madagascar, Ny Ando souhaite orienter sa carrière dans ce domaine à l’issue de ses formations.

Parcours professionnel 

Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur agronome, Ny Ando a travaillé pour un programme de développement rural à Antananarivo, Madagascar : Programme de Soutien aux Pôles de Micro-entreprises Rurales et aux Economies Régionales (PROSPERER). Ce programme, financé par le FIDA, œuvre dans la promotion de l’entreprenariat rural et cible les populations rurales les plus vulnérables. A travers cette mission, elle a pu développer des compétences en accompagnement de la structuration des agriculteurs ainsi que leur insertion dans le marché. L’une des expériences professionnelles qui illustre le mieux sa compétence pour la réalisation du stage sur la capitalisation et analyse sur la FAR est celle qu’elle a eue au sein du Programme de Formation Professionnelle et d’Amélioration de la Productivité Agricole (FORAMPROD). Ce programme, financé par le FIDA,  contribue dans la mise en œuvre de la FAR à Madagascar tout en appuyant l’exécution de la SNFAR. Dans le cadre de son mastère spécialisé, en 2016, Ny Ando a effectué une mission professionnelle au sein de la DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes sur les politiques européennes de développement rural.

Et à l’avenir…

Ny Ando aimerait exercer de nouvelles missions, dans son pays d’origine ou à l’international.

Nous lui souhaitons un bon stage !